Accueil > Sous les pavés.. > Archives > 15 000 glandeurs dans les rues grenobloises !

15 000 glandeurs dans les rues grenobloises !

mardi 20 novembre 2007, par soph ki peu

Et oui, aujourd’hui les glandeurs du service public ont sorti leurs écharpes pour descendre dans la rue.. Ca nous sort un peu de l’espace aseptisé dans lequel nous oeuvrons quotidiennement.

voiture sud

Nous étions quelques 15 000 glandeurs ; fonctionnaires et assimilés, cheminots, chômeurs en fin de droit, SDF, étudiants, lycéens et même des salariés du privé (bravo les gars ça faisait plaiz’ de vous voir !)..

Pourquoi dans la rue ?

Pour, certes, défendre notre pouvoir d’achat, mais également pour défendre la qualité du service public.. Qualité qui, je vous l’accorde, se dégrade.. M’enfin vu les moyens qu’on nous donne.

Ben vi quand je descends dans la rue pour dire que je suis contre les réductions de postes des fonctionnaires c’est parce qu’au quotidien je travaille dans un contexte de pénurie.. Déjà que nous manquons d’infirmières et faisons à 2 le travail de 3 ou 4.. Ben.. Je me pose des questions quand au nom renouvellement d’un départ à la retraite sur 2.
Je vis dans un milieu rural excentré de la "grande" ville, je m’inquiète quand à l’éventuelle fermeture de classe si les instits ne sont pas non plus tous remplacés..

Et puis le contexte social en France appelle à la colère ; les franchises médicales, la franchise sur l’aide juridictionnelle pour les plus démunis, l’obligation aux retraités aux revenus modérés de payer une part de leur redevance télé (bon, d’un autre coté pour regarder les feux de l’amour et Pernaut..)..
Et le cadeau fiscal..
Et l’augmentation de 206% du salaire de Sarko..

Bref y’en a marre ! Et de descendre dans la rue manifester c’est une façon de s’exprimer.. N’en déplaise aux adeptes de la démocratie-libérale !
La manif !

C’était une manif à la cool..
Avec un gout d’insatisfaction.. De j’en veux encore.. Je ne me suis pas soulagée.. J’aurais voulu crier plus fort.. Plus longtemps..
Aujourd’hui je n’ai rien dit..

Mais d’autres ont dit un peu plus fort que moi.. Toujours les mêmes.. Les étudiants, lycéens.. Notre force vive !
Mes vingts ans.. Mon insouciance.. Ma spontanéité.. Ha ! maman.. Si j’avais encore 20 ans peut-être ce soir aurais-tu été dans l’obligation de venir me chercher au poste..
Ha ! Ben oui.. Parce qu’il s’est passé ça pendant que je mangeais ma salade.. Et puis ça aussi...

Et aussi des petites photos de nos amis les karotes sont dans le potage et de contre-faits

Messages

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?