Accueil > L’infirmerie... > Archives > MAis où est donc la mobilisation infirmière ??

MAis où est donc la mobilisation infirmière ??

lundi 29 octobre 2007, par soph ki peu

Mobilisation infirmière.. Où en sommes-nous ?

manif infirmière grenoble mai 2007

Au printemps dernier nous avons manifesté, tenté de nous faire entendre et pour quel résultats me direz-vous ?
Je vous l’accorde.. RIEN ! Ou plutôt si, la belle promesse de notre cher président de nous reconnaitre niveau licence.. Quand LMD* il y aura.. Et avec une répercussion sur notre temps de travail, l’âge de notre retraite et, je vous le gage, des responsabilités supplémentaires.
Sauf que moi je me dis que mes 3 années d’études je n’ai pas eu besoin d’être dans un cursus universitaire type LMD pour les faire. J’ai un BAC+3 et je n’accepte plus cette non reconnaissance de la valeur de mes compétences, tout comme je n’accepte plus la sous valorisation de mon labeur quotidien ! Parce que oui ! Fonctionnaire je suis.. Mais c’est pas une sinécure, loin de là !

Je ne vais pas trop m’apitoyer sur nos déplorables conditions travail, ni sur notre surcharge de travail, nos responsabilités croissantes et la plus que pesante pression institutionnelle.. Le tout dans un contexte de sous-effectif chronique...J’ai dépassé depuis longtemps le cap du "je constate et je râle".. Pas assez constructif à mon gout !
Par contre je ne peux pas en dire autant de la grande majorité de mes collègues.. Et au final c’est ce qui me désole le plus !

Pourquoi cet immobilisme, pourquoi cette résignation ?? Pourquoi continuer d’accepter l’inacceptable ?? Je ne comprends pas.. Et dire que ça fait bientôt 30 ans que ça dure !!..

Selon les chiffres du ministère de la santé au 1er janvier 2007 il y a 483 380 infirmiers en France (IDE et Spécialités**) imaginez 400 000 infirmières qui tombent leur cornette pour crier haut et fort leur raz le bol !!..
Nous sommes plus de 350 000 à exercer dans le secteur public.. Vous imaginez si, seulement, 10% d’entre nous démissionnaient ? 30 000 infirmières françaises donnant leur démission.. Je rêve.. Nos consoeurs finlandaises*** ont opté pour cette tactique, 12 800 d’entres elles démissionneront le 19 novembre si elles n’obtiennent pas une revalorisation salariale de 24%.. (Maman !! Pourquoi ne suis-je pas finlandaise ??). A croire que nous nous n’en sommes pas capables.. Mais que ferait-on si nous perdions notre travail.. Aïe aïe j’ai peur.. Mais.. Une infirmière au chômage.. Ca existe ??

Notre droit de grève est bafoué du fait de la nécessaire continuité des soins. N’avons-nous pas d’autres moyens d’agir ? Bloquer l’entrée des villes ? L’accès à l’hôpital.. Ben non.. Faudrait surtout pas que l’on devienne impopulaire.. Et puis je peux pas ; j’suis fatiguée, c’est mon seul jour de repos et en plus j’ai piscine..
C’est tellement important de véhiculer une image politiquement correcte dans notre société ! Ne pas déranger, rester à sa place.. Et pour nous infirmières prendre soin de l’autre, encore et toujours.. Peut-importe nous-même au final ! Du moment que l’on préserve notre aura, notre reconnaissance populaire (et c’est bien la seule qu’on ai !).. L’infirmière a besoin qu’on l’aime !

Nous pourrions, puisque seul notre enseignement théorique (hihihi ! je me gausse de cette fausse excuse) semble être pris en compte pour la reconnaissance de notre diplôme, refuser d’encadrer les étudiants Ben oui ! Cet enseignement n’est pas considérable, quelle est alors son utilité ?!..
Mais on peut pas, c’est pas gentil ça, prendre en otage nos futurs professionnels (dont au passage les problématiques seront les mêmes qu’aujourd’hui).. Et puis ils n’y sont pour rien les pauvres infirmiers de demain.. Tout comme ils n’y seront pour rien, englués par leur futur sacro-sainte dévotion professionnelle..

Bref on est pas sorti de l’auberge, ou plutôt les nonnes ne sont pas encore prêtes de sortir de leur couvent...
Au printemps derniers nous scandions "ni nonnes, ni bonnes, ni connes".. Ha ! Bon ??!! Faudrait déjà (peut-être !) commencer par le prouver ?

Je suis en colère, décue, dépitée, accablée, incrédule, engagée, déterminée, passionnée, idéaliste et réaliste.. Mais en aucun cas je n’ai envie de baisser les bras et persiste naïvement d’espérer un éveil des consciences de mes chères camarades infirmières !!
Putain les filles !! Faut qu’on se bouge ! Ca ne se fera pas tout seul et sans un minimum de prise de risque.. Alors STOP ! Fini les lamentations dans votre coin, des gens, infirmiers de surcroix, motivés, engagés, prêt à coordonner un mouvement d’ampleur sont là pour vous porter !! Saisissez cette opportunité ! Bougez votre cul !
Organisons-nous, créons du lien entre nous ! Mais agissons.. AGISSONS !!

*LMD : Licence Master Doctorat. Cursus universitaire au norme européenne.

**IDE : Infirmier Diplômé d’Etat, spécialités : Puéricultrice, infirmier anesthésiste (IADE), infirmier de bloc (IBODE), cadre de santé, cadre de santé supérieur et directeur des soins.

***Démission collective des infirmières finlandaises : ICI

Messages

  • bien dit ! peu d’infirmieres prêtes à se bouger et à enfin se défendre !!! oui être impopulaire, c’est dur mais c’est peut-être un des moyens de se faire entendre... j’arriverai sans doute à la retraite sans reconnaissance de ma profession (?) mais j’y crois et je continuerais à me battre pour faire entendre la voix des soignants. on existe bel et bien, à nous de le prouver...courage il faut parfois perdre un peu aujourd’hui pour avoir plus demain...

  • Merci pour ta réaction.. Me sent moins seule !!.
    Cette idée de démission collective commence à germer dans l’esprit de certains infirmiers français.. Bientôt à notre tour de démissionner collectivement ??

    Des petites choses ici
    et

  • Te plains pas sarko-zorro-démago t’a promis de reconnaitre ton niveau d’étude ! Et puis toi t’as du boulot !
    et puis le pauvre, il est dans une mauvaise passe en ce moment, il s’est fait largué !
    avez vous remarqué que l’annonce de son divorce s’est faite le jour du début des grèves ? du coup on plus parlé de sa vie que du sort des militants...
    Je n’ai pas la tv...Je suis entrée chez un libraire pour savoir ce qui ce passait dans le monde ..et j’ai vu les couvertures des magazines : que du nicolas et cécilia. Notamment une photo de lui, genre au bord du gouffre, t’as presque envie de lui filer 1 euro tellement il fait pitié !

    Pour en revenir a la mobilisation, je pense qu’il en faut encore plus pour un vrai mouvement.
    c’est quand on est vraiment dans la merde qu’on essaye d’en sortir !

    Dans la fonction publique territoriale c’est un peu la même, sauf que pour le public nous sommes qu’une bande de feignasses, et les mobilisations ne sont pas médiatiques et médiatisées ...
    Moi, j’veux bien aller manifester avec toi ma caille (ça y est, tu as réveillé la militante qui sommeillait en moi - merci) !!!
    il faut une vraie fédération du service public !!

    Ami entends le vol noir du corbeau sur nos plaines,

    Ami entends tu le bruit sourd du pays qu’on enchaine

    Ohé partisans, ouvriers et paysans c’est l’alarme

    Ce soir l’ennemi connaitra le prix du sang et des larmes !

    c’est pas la lettre de Guy Moquet qu’on devrait lire dans les salles de classe !!

  • Bon les filles moi je suis plus que d’accord, j’en ai assez suis comme vous...marre marre faut en profiter que tout le monde s’enerve pour y aller, je n’ai qu’une envie c’est de m’egosiller dans la rue !! je bouille à l’interieur, je ne supporte plus cet hopital qui m’épuise, cet hopital qui n’ a de fait que m’essorer comme une eponge, le nombre de patients à prendre en charge qui s’allonge, le peu de moyen que l’on nous donne. Le prix de mon essence qui s’envole, le salaire de l’autre qui prend 140%, mon litre de lait, mon kilo de pates et mon salaire qui lui ne bouge pas.Mon idéalisme de la profession s’essouffle...j’en ai assez mais je veux me battre alors les filles ou ? quand ? comment ?

  • Bienvenue Caro !!
    Pour le quand.. Une date d’AG bientôt (sur Grenoble) et pour le comment.. Et bien justement on en parlera à ce moment là..
    Une chose de sure.. Comptez sur moi pour vous tenir informé(e)s !

  • Ce mardi 13 novembre y a une AG sur le campus, pourquoi ne pas y aller y prendre la parole et faire convergence du mouvement étudiant avec le mouvement infirmier que vous représenter. Je pense que c’est la meilleur chose à faire !

    Toutes et tous en luttes ! ^^

    Voir en ligne : http://www.contre-faits.org

  • L’union fait la force !!

    Reste à trouver quelqu’un de dispo demain !!
    Nous (les infirmières) feront une AG vendredi 16 à 11h30 à l’IFSI du CHU de Grenoble..

  • MERCI
    Je suis une " vieille infirmière " et je suis heureuse de vous avoir lu .
    Grève , syndicat ....=0
    Je suis d accord pour d ’ autres moyens d ’ actions .

  • Je suis une " vieille infirmière " et je suis très heureuse de voir des vagues , des tempêtes !
    J ’ avais parfois l ’ impression d ’ être seule !
    Il faut trouver un moyen d ’ action non nonne , non soft ...

  • La dernière action envisagée est une démission collective de la profession.. Tout les liens sont ici

    Et bravo aux "anciennes" qui au final se mobilisent presque plus facilement que les jeunes !!

  • je ne suis pas d’accord quand tu dis que ca fait 30 ans qu’on ne fait, c’est vrai 1988 est loin, j’y étais, et si on recommencait ???? c’est a ce moment la que nous avons vraiment obtenu des choses, pas assez évidemment, alors les djeunes c’est quand vous voulez...les instits nous ont deja battus d’une sacrée longueur cat. A etc.....,

  • bonjour je partage entièrement vos points de vue, marre d’être méprisé, marre de ne rien obtenir, les choses doivent changer et elles changeront si la force infirmière se mobilise. Des mouvements naissent un peu partout en france, moi-même je crée un mouvement pour la revalorisation et la promotion de la profession IDE. Nous devons tous nous lever et nous unir pour face au ministère obtenir ce qui est légitime. Le corpus médical obtient tout en un claquement de doigt, ne nous cachons pas les yeux, les médecins sont hégémoniques et privilégiés mais me semble t-il nous sommes aussi un pilier du sytème de santé alors madame la ministre rappelez-vous en.

  • Hello Wilfried ! C’est quoi ton coin ? Du coté de la Gironde ??
    En tout cas bravo pour toute mobilisation infirmière !! Il en faut !!! Tiens nous au courant ! Des fois que ça donnerait des idées aux collègues un peu partout en France !!
    Sur Grenoble nous bougeons quand l’occasion se présente comme vendredi dernier où Pécresse devait venir inaugurer le nouvel Institut des neurosciences..
    CF ICI.. Nous aurons au-moins eut le mérite de perturber leur petite sauterie entre pontes !!

  • 14 novembre 2008
    Est ce que j’ai loupé un épisode ? On aurait obtenu quelque chose et je ne le saurais pas ? C’est fou ça !!!
    Hélas quand je regarde mon bulletin de salaire je ne vois pas de différence .Quand je lis mon bulletin syndical non plus d’ailleurs.Alors est ce qu’il ne serait pas temps de relancer cette pétition ?A croire qu’on est plus connes que les finlandaises et que l’on a que ce que l’on mérite....
    Dédée
    ide éducation nationale

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?